Artistes de référence

Andelu

Andelu

Peintre d'origine parisienne, installée à Vallauris (06) depuis 15 ans peint sur toile, papier, en technique mixte et fait aussi des gravures au carborundum. Elle a exposé
dans de nombreux pays : France; Allemagne, Suisse, Belgique, Etats Unis. ..

"Peindre est ma "raisonbonheur" de vivre"
Andelu


Les hommes debout.

par Jean-Paul Gavard-Perret

Andelu, Les hommes debout, Arthotèque Art-Tisse, Salle Saint Esprit, Valbonne (O6) octobre - novembre 2008

Debout, volants les hommes d'Andelu rassemblent l’empire et le ghetto. L'artiste révèle la détresse et la tendresse en eux, réveillent la victime et le bourreau, recueillant l’anonyme. Elle ressuscite les restes. Là où les couples sont sens dessus dessous trépigne l’exorcisme du sang et de la mort. Son œuvre devient un théâtre aux fenêtres ouvertes et closes à travers lesquels se découpent des mannequins troués comme des acteurs du millénaire achevé. Chaque toile est donc une façade lacérée d’impacts, d’éoliennes et de quelques pigeons qui permettent à Andelu de désarmer les bâches de la mort. Contours , juste contours.

De leurs yeux absents, les hommes regardent un monde qui ressemble de moins en moins à ce qu’ils croient et à ce que pourquoi ils ont vécu. Verront-ils l’aurore d’un autre ordre ? Ils y vivent peut-être déjà sans le savoir. Sans le connaître ils sont déjà un pays étranger. Ils viennent des vieux domaines, de corons nus pour une rencontredont chaque toile reste un calque volontairement imparfait où l’espace dessine la force du mouvement.

Au-delà de l’organisation montrée, une géométrie autre cherche à cerner dans la toile un invisible du rythme. En surgit la latence du mal être dans l’infinité de la transposition :par effet d’écho, de perte, de relief. Le temps semble avoir perdu la face. Mais il n'est pas le seul.   Andelu traduit le froissement de l’imparfait des mâles et la force  bringuebalante de l’alliance qu'ils feignent de proposer. En cet accord douteux se crée pourtant le passage vers l’autre face du semblable. L'artiste lutte ainsi par sa langue picturale contre la coupure dans le renversement des têtes là où, souvent, l’inclinaison enferme le rectangle.

Jean-Paul Gavard-Perret
Jean-Paul.Gavard-Perret@univ-savoie.fr

Jean-Paul Gavard-Perret

Né en 1947 à Chambéry, Jean-Paul Gavard-Perret est maître de conférence en communication à l´Université de Savoie. Il poursuit une réflexion littéraire ponctuée déjà d'une vingtaine d'ouvrages et collabore à plusieurs revues.