Artistes de référence - Les chroniques de Jean-Paul Gavard-Perret

Cathy Alvarez

Cathy Alvarez

Photographe diplomée de l'institut St-Luc

Cathy Alvarez : contact - site du collectif parallax



Outils de promotion pour artistes

monographie, livre d'art, cartes de voeux, cartes postales, cartons d'invitation, cartes lettres, catalogues d'artiste...
> en savoir plus


Cathy Alvarez et les grands corps malade.

par Jean-Paul Gavard-Perret

 

Cathy Alvarez
Musée en Plein Air du Sart-Tilman

Née 1978 à Liège et d’origine espagnole, Cathy Alvarez entreprend d’abord des études de philologie romane à Salamanque. Lors de ses premières vacances à Liège, elle demanda à son frère de lui prêter son vieil appareil photo. Après sept ans de sollicitation il le lui donne enfin et c’est là que tout commence. De retour à Liège et après un bref détour du coté du cinéma elle commence ses études de photographie grâce à des cours de promotion sociale. Engagée comme animatrice socioculturelle dans le quartier de Sainte-Marguerite à Liège, elle participe au projet photographique d’une année "Question de Point de vue" qui donne la parole par l’image aux habitants. Elle intègre la photographie dans son travail quotidien d'animatrice socioculturelle et réalise des clichés publiés dans le cadre de l’édition du projet sous forme d’un livre. Depuis elle s'intéresse à la photographie comme outil pédagogique mais son travail fait d’elle une véritable artiste photographique. Certes zelle envisage toujours l'apprentissage de l'enfant à travers la photographie comme moyen d'appropriation de soi, d'un espace de vie, de découverte. A partir d’expériences personnelles liées à l’hôpital, son travail se situe à mi-chemin entre des fragments de récits et une approche qui détourne et réinterprète les codes de l’hôpital. Sortant le quotidien hospitalier de son contexte médical flirtant elle crée avec cet univers un imaginaire nouveau où les masques hygiéniques se parent de maquillage, les sigles CHU brodées sur les parures de lit jouent avec le langage courant et familier, les électrocardiogrammes se font symboliques et graphiques.

Ainsi et après sa série très remarquée, "Dégoustation", proposée lors de la dernière édition de la Biennale de la Photographie et des Arts Visuels au MAMAC, Cathy Alvarez poursuit sa réflexion autour du corps et de ses souffrances. Pour son exposition "L’hôpital", elle pousse plus loin son propos et invite en proposant une approche pluridisciplinaire qui mêle la photographie bien sût mais aussi les installations, la broderie, que l’artiste développe depuis peu, et la vidéo. Le tout avec sensibilité et humour. Beaucoup d’humour. On se dit qu'il faut bien que la douleur soit encore là pour qu'on ait ce regard si proche de ce qui se défait. Mais on sent aussi que l'artiste aime cet univers pour le métamorphoser et traverser comme le vent qui couche l'espace pour le rendre visible et apaiser. L'hôpital n'est plus synonyme de silence. Il y a soudain les murmures, les images de Cathy Alvarez pour le transcender de ses lumières. Les mains peuvent toucher autrement le grand corps malade. On attend dans la cendre arrêtée de novembre ce regard neuf où seule la vie tient en clair. On attend, on cherche. On sourit. Des jours se sont perdus, des années aussi mais qu'importe. Soudain l'artiste nous apprend à compter sur ses doigts quelque chose qu'on ne peut pas compter. Sécrétion d'images non pour retenir la vie mais pour y avancer. Chaque image transforme pour une autre présence que celle qui se joue habituellement. La présence qui habite n'est plus celle de la douleur mais d'une forme de jouissance : celle qui permet de voir recommencer le jour. Odeur d'éther sans doute. Evidement on sait bien que c'est autre chose la vie. Toutefois le cœur bat sans virus de mort mais en pulsion de vie même si en novembre la nuit tombe très vite.

Jean-Paul Gavard-Perret
Jean-Paul.Gavard-Perret@univ-savoie.fr

 

Jean-Paul Gavard-Perret

Né en 1947 à Chambéry, Jean-Paul Gavard-Perret est maître de conférence en communication à l´Université de Savoie. Il poursuit une réflexion littéraire ponctuée déjà d'une vingtaine d'ouvrages et collabore à plusieurs revues.