Artistes de référence

Jean-Michel Marchetti

Jean-Michel Marchetti

Jean Michel Marchetti



Anthologie du projet MW

Voici enfin rassemblé le fruit de plus de dix ans de collaboration, entre le peintre français Jean-Michel Marchetti et Robert Wyatt.


Jean-Michel Marchetti et Robert Wyatt

Dix ans d’échanges de courrier, de visites entre ces deux artistes dont les initiales ont donné leurs lettres de noblesse à cette série « MW ». Un CD original vient compléter cette publication où, après les créations de Pascal Comelade et une reprise inédite de Heaps of Sheep par Rik van den Bosch & Co, Wyatt nous dévoile son secret de fabrication en français dans le texte !

» Amazon



JEAN-MICHEL MARCHETTI : L’EXCEPTION A LA REGLE
par Jean-Paul Gavard-Perret

 

Evènement 2009 :
Anthologie de Robert Wyatt aux Editions Æncrages & Co

Né en 1952 à Nancy, Jean-Michel Marchetti qui vit aujourd'hui en Touraine depuis 1955 est une sorte d’ovni dans le monde de la création. Peintre, photographe (il a exposé à Paris, Tokyo et La Havane et a réalisé de nombreux livres d'art la plupart chez Aencrages and Co entre autres avec Charles Juliet, Bernard Noël et Jean-Luc Parant) il conçoit son travail en dehors de tout ego. C’est dire ce qui le sépare de bien de ses collègues….

Souvent il utilise une technique particulière. Il mélange de la cire d’abeille à des terres de couleur. Cela confère à son oeuvre un aspect naturel et ombré. Il gratte, griffe et incise la cire pour faire réapparaître par endroits des couches inférieures de la matière qui laissent parfois transparaître une lueur. Bernard Noël y voit d’ailleurs « le vide après tout » et ce qu’il crée n’est ni tableau, ni peinture mais d’étranges  métamorphoses. L’artiste  depuis plus de 10 ans pratique un entretien privilégié avec le musicien Robert Wyatt. Il signe les illustrations (dessins, photographies, logotypes) de 80 textes du musicien et de sa compagne italienne Alfie Benge.

Comme Wyat, Marchetti est un artiste transversal et un dessinateur d’espaces « sonores ». Sa volonté demeure de faire vibrer le et les sens. On peut le définir comme un voyageur utopique. Aencrages and Co fait ici coup double avec lui et Wyatt. Si se retrouve dans les mots du compositeur sa voix feulée (à la Chet Baker) de l’artiste, les traits de Marchetti portent en leur simplicité une sensibilité rare. Ils peuvent traiter de tout : d’une rue, d’un visage. Jamais le désamour du monde le précipite dans les plis de la rêverie « vide ». L’île noire de ses imaginations reprend le dessus en une approche subversive pour dépasser la fin des mondes.

Marchetti est aussi et par excellence un artiste contemporain. Il porte le poids de l’Histoire mais lui donne une dimension humaine jusque dans les lignes hachurées de ses dessins. L’artiste demeure exceptionnel dans son travail comme dans les rendez-vous qu’il propose aux écrivains comme à Wyatt. Il fait irruption dans leurs vies comme dans les nôtres par ses formes, ses structures, ses inventions. Baroque et classique, il nourrit notre sensibilité d’une grande part d’inconnu. Reste à prendre une attitude suffisamment ouverte pour entrer dans une œuvre non comme on visite un monument mais comme on explore un environnement neuf fait d’ondulations et de variations.

 

Jean-Paul Gavard-Perret
Jean-Paul.Gavard-Perret@univ-savoie.fr

Jean-Paul Gavard-Perret

Né en 1947 à Chambéry, Jean-Paul Gavard-Perret est maître de conférence en communication à l´Université de Savoie. Il poursuit une réflexion littéraire ponctuée déjà d'une vingtaine d'ouvrages et collabore à plusieurs revues.
728x90 d bis