Artistes de référence - Les chroniques de Jean-Paul Gavard-Perret

Yann Sérandour

Yann Sérandour

Né en 1974 à Vannes. Vit et travaille à Rennes.
Yann Sérandour : le site


Trois faces du nom
de Jean-Paul Gavard-Perret

Les images osent à peine se poser à la surface. On distingue les traits, les faits demeurent presque imperceptibles avant de s'amasser peu à peu à travers les destins croisés de deux peintres (Gauguin, Hooper) afin qu'un troisième apparaisse. Il y aura donc juste ces images qui découvrent mais ne montrent pas, qui lancent, par la bande, une sarabande.

» disponible chez Amazon

Yann Serandour : talk, talk.

par Jean-Paul Gavard-Perret

YANN SERANDOUR : TALK, TALK Yann Serandour, Galerie gb Agency, Paris XIIIème, jusqu'au 12 janvier 2009.

Yan Sérandour
Weiss (Installation - Galerie GB AGENCY)

ynn serandour - weissL'amour des livres mène à tout en condition d'en sortir. C'est ce que propose Yann Sérandour dans ses machineries. Elles sont autant d'effondrements somptueux du livre en tant qu'objet que sa reconnaissance artistique. Le sortant des déroulements narratifs homogènes, l'extirpant de ses routines, le créateur en fait éclater la masse et la linéarité. L'artiste expose la méthode livresque, expose ses bâtis et ses signes parfois dans le vide et parfois dans le plein. Avec "Weiss" il étale une sorte de livre blanc constitué des feuilles vierges extraites de catalogues ou de revues d'art. On y découvre seulement parfois un numéro de page ou la mention d'une œuvre. A l'inverse dans un esprit très "support-surface" (une appellation qui reprend dans cette exposition tout son sens) il liste sur un grand papier peint qui tapisse un des murs de la "Galerie gb Agency" tous les objets qui avaient servi à la reconstitution de l'œuvre d'Arman "Le Plein" au Centre Pompidou.

L'artiste valorise à la fois un geste et un produit en élimant dans une pluralité et une matérialité affichées ce qui pourrait sembler un déchet, un rebut et qui devient un nouvel énoncé pratiquement aussi littéraire qu'artistique. Par des manipulations plastique du support et des massages , en des détours formels apparemment "neutres", au sein d'une approche froide, distante, pince-sans-rire et grâce à ses mises en scène, Serandour crée autant une sophistication formelle qu'un naturalisme trivial . Les rafales scéniques deviennent un moyen de voir plus loin dans le corps de l'écrit une corporalité vivante que rien, sinon l'art, ne saurait nommer.

Jean-Paul Gavard-Perret
Jean-Paul.Gavard-Perret@univ-savoie.fr

yann sérandour

Yann Sérandour - Fantômes [Ghosts] - 2006
tirages numériques montés sur MDF
9 éléments, 29.7 x 29 x 20.4 cm
Fonds municipal d’art contemporain de Rennes

 

Jean-Paul Gavard-Perret

Né en 1947 à Chambéry, Jean-Paul Gavard-Perret est maître de conférence en communication à l´Université de Savoie. Il poursuit une réflexion littéraire ponctuée déjà d'une vingtaine d'ouvrages et collabore à plusieurs revues.