Mireille DUBOIS-VANHOVE

> Collagiste - Aquarelliste, portraitiste, sculpteur,céramiste

 
 
 
email : cliquez ici
site : voir mon site
Petites Annonces
Les deux sages
Tout supporter
La couleur donne le ton
Rien à déclarer
Le luxe à des niveaux historiques
Brousse de femmes
Naissance d'une femme
Espoir assassiné
Des étoiles plein les yeux
L'avenir, c'est nous

Présentation

J'ai vécu trente ans en Afrique, au Congo où j'ai ouvert un atelier de céramique, j'ai surtout fait des recherches sur les émaux de grès à cristallisations mates. Le centre culturel français de Lubumbashi m'exposait deux fois par an.
De retour en Belgique, il y a 19 ans, j'ai ouvert un atelier à Nimy, je me suis aussi tournée vers l'aquarelle, car je voulais dénoncer la misère de la population africaine et l'immense courage des femmes, toujours souriantes malgré tout.
Je fais maintenant des collages pour intensifier mes messages.
J'expose une fois l'an à Paris, à la galerie Art et Miss.

Avis du site art-memoires
Dans l'idée, Mireille nous donne deux salutaires témoignages : on ne connaît et ne comprend l'Afrique (comme toute autre culture) qu'en y vivant, en s'en imprégnant, en côtoyant avec empathie les gens qui la peuplent. Et on découvre que ce continent est constitué d'êtres de chair et de sang, de joies et de souffrances : nous devenons soudain capables de respect et coupables d'oubli.
Il y a le cri de Munch, il y a le cri de l'enfant africain : ils sont identiques, mais le nôtre est celui d'adultes nantis, il y a surtout ces femmes et ces enfants pour qui survivre est un défi quotidien. Et il y a ces mères qui sont belles parce que, comme partout et malgré tout, la maternité les rend infiniment BELLES.