MIREILLE LOUGARRE

> Artiste peintre 

112 rue Jean VILAR
34200 SETE (France)
04 67 74 85 29 - 06 77 26 34 91
email : cliquez ici
site : www.mireillelougarre.fr
Petites Annonces
ZINZOLIN  Acrylique sur toile  50 x 50
 PHILAE Acrylique sur toile 100 x 100
BLEU PASSION Technique mixte 116 x 89
 BLEU PROFOND     Technique mixte  116 x 89
  JEUX D'EAUX  Huile sur bois 81 x 65
L'OISEAU BLEU Acrylique sur toile 81 x 65
 FONDS MARINS  Technique mixte  81 x 65
  TSUNAMI  Acrylique sur toile 81 x 65
  ARMILLAIRE   technique mixte 50 x 50
  ABBYSS   Acrylique sur toile 116 x 89

Présentation


GRAND BLEU

Le bleu a une particularité qui le distingue des autres couleurs, c’est la gamme des tons qui peuvent se décliner à l’infini. Entre le bleu ciel et le bleu foncé, on a une riche palette de bleus divers.
Il faudrait être un peu poète ou Merlin l’Enchanteur pour en parler :

"Bleu de cobalt rêve de bonheur, zinzolin des nymphéas... Bleu marine, roi, lagon, myosotis, pervenche, saphir… Bleu de Prusse ombre sur le mur, de Delft le soleil sur une porcelaine, cyan lumière du regard, indigo l’infini du ciel, outre-mer qui appelle à d’autres horizons...."

Enfin comme chacun sait le bleu est la couleur dominante dans la nature. C’est peu dire que j’aime le bleu, il est profondément ancré en moi car mon travail repose avant tout sur la couleur.

Ma démarche est de suggérer les sentiments que j’éprouve et de faire passer une émotion. La couleur bleue que je choisis à un moment donné parmi tant d’autres traduit instinctivement la perception que j’ai des choses sans que je puisse me l’expliquer.

Les différents supports, avec ou sans matière, les différentes techniques, huile, acrylique, aquarelle élargissent le champ de la suggestion. La couleur bleue avec toutes ses nuances et ses harmonies varie selon mon humeur.

Mes tableaux sont donc l’expression de mon appréhension du monde tel qu’il m’apparaît. Chacun est libre à son tour de les appréhender selon sa propre imagination

Mireille Lougarre

» lire l'article de JP Gavard-Perret : MIREILLE LOUGARRE ET L'INTENSITE LYRIQUE