Artistes de référence

Artistes de Russie

Chers amis artistes de Russie, Arts-up vous accueille avec plaisir. Si vous pensez pouvoir figurer parmi nos artistes de référence, proposez à notre comité de sélection votre site web et vos coordonnées (minimum email et ville de résidence). Contact: info@arts-up.info


Christine Zeytounian-Belous
Кристина Зейтунян-Белоус

Le Cavalier - Всадник 50х65
акварель и тушь на бумаге
aquarelle et encre sur papier


Les peintres réalistes russes en France,
1860-1900
de Tatiana Mojenok de Tatiana Mojenok



Les réformes de Pierre le Grand ouvrent la Russie à l'Occident. Le tsar met en place le système d'enseignement qui se poursuit par un séjour à l'étranger. L'Académie des beaux-arts, fondée à Saint-Pétersbourg en 1757, reprend ce système d'enseignement artistique et récompense ses meilleurs élèves par des bourses permettant un séjour en Occident. Dans la deuxième moitié du XIXè siècle, on constate une exceptionnelle présence de peintres russes en France. Le système choisi par l'Académie - des séjours de relativement longue durée, sans obligation de résidence - permettait, à la différence de la pratique française du séjour à Rome, d'acquérir une véritable culture internationale, celle qu'offrait précisément Paris. Tous les grands maîtres du mouvement des ambulants (peredvijniki), qui ont joué le rôle principal dans l'affirmation du réalisme, sont passés par Paris. On y trouve Vassili Perov et Alexeï Bogoliubov, Ilia Repine et Vassili Polenov, Ivan Kramskoï et beaucoup d'autres. L'auteur aborde l'histoire de ces artistes en France en faisant un choix judicieux et en insistant sur des destinées originales comme celle de Verechtchaguine ; elle passe en revue leurs lieux d'habitation et de travail, tels que Veules-les-Roses en Normandie, et présente l'activité des organisations qui contribuèrent au bon déroulement de leurs séjours, comme l'Association d'entraide et de bienfaisance des artistes russes à Paris. L'ouvrage propose un regard nouveau sur un chapitre essentiel des échanges franco-russes. L'auteur Tatiana Mojenok est diplômée de l'Université de Saint-Pétersbourg, de l'École du Louvre et docteur en histoire de l'art de l'Université Paris I Panthéon-Sorbonne. L'ouvrage est issu de sa thèse de doctorat soutenue sous la direction d'Éric Darragon. Les travaux actuels de l'auteur portent sur l'analyse des interactions entre les cultures russe et française au XIXè siècle, ainsi que sur la problématique du réalisme. Elle a publié plusieurs articles dans les revues spécialisées en France et en Russie et participé à la mise en œuvre d'expositions sur l'art russe, à Paris et à Nice.

» disponible chez Amazon

cliquez sur le nom de l'artiste pour visiter son site
Vladimir NIKOLAEVSKY
peintre, graphiste, designer, éditeur
Moscou (Russie)
courriel: vova@rcart.net


 

Lauréats 2008 du prix Kandinsky

Le prix principal a été attribué à Alekseï Beliaev-Guintovt,
considéré comme l’un des plus éclatants représentants
moscovites de "l’art sérieux"

Beliaev-Guintovt est connu pour ses opinions nationalistes
et ce choix a provoqué un vrai scandale...
ce qui correspondait sans doute à l'effet recherché.

 


Le meilleur artiste jeune est Diana Matchoulina,
auteur du projet "Travail" (Труд).

 

 

 

Enfin le projet média-art de l’année est celui du groupe PG

"Ambiance d’agitation mobile"
("Установка мобильной агитации").


 

 


 

Anna Filimonova

Née à Saint-Pétersbourg, Russie, est diplômée de la Sorbonne (D.E.A. de Philosophie de l’Art) et de l’Académie des Beaux-Arts de Saint-Pétersbourg. Elle perfectionne sa formation post diplômé à l’Ecole du Louvre avec une Bourse du Gouvernement Français. Installée en France depuis 1992, elle a initié de nombreux évènements culturels à portée internationale : expositions, colloques, concerts, voyages interculturels…
Peintre professionnel, Membre de l’Union des Artistes de Saint-Pétersbourg, affiliée à la Maison des Artistes en France et Membre associé à la SNBA, Société Nationale des Beaux Arts de France, Anna Filimonova a présenté 14 expositions personnelles et a participé à d’importantes expositions collectives, telles : le Salon de la SNBA au Carrousel du Louvre, Art en Capital au Grand Palais 2007 et 2008, le Salon d’Automne, " Les artistes Russes à l’étranger " au Siège de l’UNESCO. Ses œuvres se trouvent dans les collections publiques des villes de Paris, Gardanne, Pont de Claix, à l’Académie de Danse Vaganova, au Musée de l’Académie des beaux-arts de Saint-Pétersbourg.
Ses deux carrières parallèles obéissent à la réflexion sur l’importance des échanges culturels, sur les questions du multiculturalisme, de l’intégration et de l’identité culturelle à l’ère de la mondialisation.

Anna Filimonova : le site