Aurore de Sousa
» le site officiel


L'ombre nue
par Aurore de Sousa

L'ombre nue propose plusieurs séries de photographies d'Aurore de Sousa. Objets usuels, miroirs, meubles, albums anciens, sont autant de fragments et d'indices, d'histoires de vie réelles ou rêvées, cousues entre elles par des fils ténus et presque invisibles. Cette fresque monochrome est traitée dans des tons nuancés et vibrants d'une grande douceur. Les textes de Marcel Cohen voisinent cet univers sans jamais l'envahir. Ils suggèrent, sans recourir au romanesque, différents usages de la mémoire. Témoignage, souvenir, anecdote, comptage, récit d'événement, deviennent les objets de narrations inscrites dans la trame de l'histoire. L'insularité et la contingence de ces " faits " photographiques et littéraires forment un ensemble que le lecteur s'approprie, non sans un certain trouble de pensée.
» disponible chez Amazon



Le petit interview intempestif de : AURORE DE SOUSA
par Jean-Paul Gavard-Perret

 

 

Qu'est-ce qui vous fait lever le matin ?
Essentiellement, la vie

Que sont devenus vos rêves d'enfant ?
Ils m'accompagnent toujours

A quoi avez-vous renoncé ?
A tout, sauf à l'essentiel...

D'où venez-vous ?
Fondamentalement d'un Mystère... sinon je suis née un samedi matin au Nord du Portugal,dans une maison jaune entourée de vignes, d'oliviers, d'orangers... Ce paysage premier impressionna définitivement ma mémoire d'enfant, c'est sans doute de là que me vient le goût pour la lumière.

Qu'avez-vous reçu en dot ?
L'ardeur, le courage et l'élan d'aller toujours vers des sentiers inconnus. Le désir d'élévation.

Qu'avez vous dû "plaquer" pour votre travail ?
A vivre en famille, hélas!!!, la normalité, la certitude...

Un petit plaisir - quotidien ou non ?
Ils sont nombreux... parmi eux, déguster un bon verre de vin rouge avec un ami, un soir d'été

Qu'est-ce qui vous distingue des autres artistes ?
Probablement d'être profondément ce que je suis

Où travaillez vous et comment?
je travaille chez moi et partout là où je me trouve. Je tente de rendre sensible à travers l'image photographique, non pas une vue, mais une vision à travers un seul oeil , de trouver la bonne distance par rapport au sujet. Photographier c'est avant tout pour moi une question d'attitude, une manière d'être au monde
Comment: en regardant attentivement avec tout mon corps et en ayant toujours à l'esprit cette phrase de Plotin: " Tout principe créateur est toujours supérieur à la chose créée". Autrement dit ne jamais oublier que l'élan créateur est premier et porteur d'un invisible prodigieusement plus vaste que toute forme créée.

Quelles musiques écoutez-vous en travaillant ?
En travaillant je n'écoute jamais de musique, car j'ai besoin de vide et d'espace... et puis j'aime trop la musique pour l'écouter uniquement en fond sonore. Quand j'écoute de la musique je l'écoute vraiment, parfois elle m'inspire de danser, ou bien de m'allonger et de l'écouter en silence.
Sinon j'écoute de la musique avant de me mettre au travail, surtout le matin, par exemple, "Les 6 suites pour violoncelles" de J.S.Bach, principalement les Préludes de la suite n°4 et n°6. J'aime beaucoup aussi commencé ma journée en écoutant des concerts naturels de chants de Rossignols. Le soir j'écoute des Ragas de l'Inde du Nord, et du Fado de Lisbonne

Quel est le livre que vous aimez relire ?
Il y en a plusieurs, disons pour n'en citer qu'un, je relis toujours avec la même émotion les "Lettres à un jeune poète" de Rilke.
Peut être parce que ce livre arrive dans ma vie au même temps que la rencontre d'un premier amour...

Quel film vous fait pleurer ?
Entre autres, "La vie d'O'Haru, femme galante" de Kenji Misoguchi.

Quand vous vous regardez dans un miroir qui voyez vous ?
Une femme mysté-rieuse...

A qui n'avez-vous jamais osé écrire ?
J'ose toujours écrire quand le désir s'impose

Quel(le) ville ou lieu a pour vous valeur de mythe ?
La Norvège du Nord, je rêve de pouvoir un jour contempler un ciel illuminé d'aurores boréales

Quels sont les artistes dont vous vous sentez le plus proche ?
J'ai énormément d'admiration pour l'oeuvre de Mark Rothko, Soulages, Fra Angelico, Piero della Francesca, Shirin Neshat, Pina Bausch, Kenji Misoguchi, beaucoup d'admiration pour les paysages marins de Hiroshi Sugimoto et ceux de Elger Esser. Auguste Sander, et tant d'autres...

Qu'aimeriez-vous recevoir pour votre anniversaire ?
Un grand atelier galerie avec une vue splendide sur la mer,dans le sud du Portugal

Que défendez-vous ?
Je tente d'habiter poétiquement le plus possible mon existence, la beauté, la liberté, l'amour encore et encore et toujours...

Que vous inspire la phrase de Lacan : "L'Amour c'est donner quelque chose qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas"?
Un vaste programme.!!!. à travers l'autre: passer d'une incompréhension triste à une incompréhension joyeuse. L'autre restera fondamentalement un mystère, je ne rencontre pour finir à travers l'autre que moi même...

Enfin que pensez vous de celle de W. Allen : "La réponse est oui mais quelle était la question ?"
Autrement dit, la question se trouve dans la réponse et vice et versa…