Beatrice Carraciolo

beatrice caracciolo
Sans titre, 2008 photogravure, 26 x 35 cm

Paula Cooper Gallery
5 février - 19 mars 19, 2011
465 West 23 Street, New-York, NY (USA)


beatrice caracciolo
Lutte, 2002, Fusain sur papier, 220 x 249 cm, collection privée

contact : beacara@hotmail.com

 



Contrats du monde de l'art
de Véronique Chambaud.

Cet ouvrage rassemble les contrats et accords essentiels dont un artiste a besoin tout au long de sa carrière... ... » la suite

Le petit interview intempestif de : BEATRICE CARACCIOLO
par Jean-Paul Gavard-Perret

 

 

Qu?est-ce qui vous fait lever le matin ?
Le désir de me bouger
(La voglia di muovermi).


Que sont devenus vos rêves d?enfant ?
Incroyable, mais vrai ils se sont réalisés en partie.
(incredibile ,ma  vero in parte si realizzano)

A quoi avez-vous renoncé ?
Peut-être à suivre une caravane de gitans ou à entrer dans un 
monastère tibétain
( forse a seguire una carovana di zingari o ad  entrare in un monastero tibetano)

D'où venez-vous ?
Du centre ville de Naples
(da Napoli citta').

A qui n'avez-vous jamais osé écrire ?
J'ai toujours osé écrire à qui je voulais écrire
( ho sempre scritto a  chi avevo voglia di scrivere).

Qu'avez-vous dû plaquer pour votre travai'enseignement interminable  d'un calligraphe japonais vagabond.
( e per la FAMIGLIA? forse a  seguire un interminabile insegnamento con un calligrafo giapponese 
girovago).

Qu'est-ce qui vous distingue des autres artistes ?
C'est un secret !!! J?espère tout et rien.
(e' un segreto!!! spero  tutto e niente).

Où travaillez vous et comment?
Comme je peux et où je le peux, le difficile est de réussir à réaliser tout ce qu’on imagine pouvoir créer (come posso e dove posso,il difficile e riuscire a realizzare tutto quello che si immagina di poter creare).

  Quelles musiques écoutez-vous en travaillant ?
De la musique ethnique, classique et napolitaine (etnica,classica, e napoletana).

  Quel est le livre que vous aimez relire ?
« Propos sur la peinture du moine Citrouille-amère »  de  Shitao
(Il  discorso sulla pittura del monaco Zucca Amara di Shitao)

Lorsque vous vous regardez dans un miroir qui voyez-vous ?
Parfois une femme aux yeux un peu triste parfois une femme qui sourit 
ou parfois une personne que je ne reconnais pas.
( A volte una donna  con gli occhi un poco tristi o una donna che sorride o una persona che 
non riconosco).

Quels travaux domestiques vous rebutent le plus ?
Tout ranger mais j?en ai besoin
(mettere in ordine ma ne ho bisogno).

Quels sont les artistes dont vous vous sentez le plus proche
Uccello, Leonardo, Joseph Beuys, Anselm Kiefer, De Kooning, Joan 
Mithchell, Michaux, Shitao, Brancusi,Amos Gitai,Mark di Suvero, 
Francois Tanguy, Goya, Cezanne, Picasso, Durer,Braque, Rosso 
Fiorentino, Sugimoto, Ai Wei Wei, Rothko, James Turrel, Cy Twombly, 
Bill Viola, Giuseppe Penone, Carl Andre`, Mario Schifano, Isami 
Noguchi, Piero della Francesca, Antonello da Messina, Richard Long, 
Velasquez, Cezanne, Rodchenko, Malevich, Oteiza, Freud, Auerbach, 
Dubuffet, Consagra, Giacometti, Brice Marden, Calder, les Inuit
et  j?en ai oublié? (e smetto di pensarci....).

Qu'aimeriez-vous recevoir pour votre anniversaire ?
Un voyage en Italie avec ma famille
(un viaggio in Italia con la mia  famiglia).

Que défendez-vous ?
La liberté,  la justice, la tolérance, le rêve, la folie, la sagesse 
et l'amour !
(la liberta`,la giustizia,la tolleranza,il sogno,la  fantasia,la sagezza e l`amore!).

Que vous inspire la phrase de Lacan : "L'Amour c'est donner quelque 
chose qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas"?

Cela m'inspire de la tristesse
(mi ispira tristezza).

Et celle de W. Allen : "La réponse est oui mais quelle était la question ?".
Un humour qui ne me fait pas rire.
(a un "humour" che non mi fa ridere).