Bridget MAC

Une des plus grande artiste
photographe australienne

bridget mac
© Bridget Mac 2011

Masculine/feminine, 2010, Winner National Youth Self Portrait Prize 2010
National Portrait Gallery, Canberra

http://bridgetmac.net/


UNE BIBLIOTHÈQUE DE CONNAISSANCES SANS PRÉCÉDENT

Un travail monumental 50 années de recherche lexicographique
10 années de rédaction
Une équipe de plus de 100 auteurs sous la direction d'Alain Rey : des signatures renommées, des spécialistes reconnus dans leurs domaines ainsi que de jeunes chercheurs

Un coffret de 4 volumes 9 200 pages (4 volumes de 2 300 pages) 65 millions de signes 65 000 entrées plus de 80 000 citations littéraires et 1 300 développements culturels sous forme d'encadrés

» Amazon



Le petit interview intempestif de : BRIDGET MAC
par Jean-Paul Gavard-Perret

 

Qu'est-ce qui vous réveille le matin ?
Parfois le chasse neige me réveille me à 5 h du matin. Il fait écho tout autour  de l'immeuble. La plupart du temps lorsque mon amoureux me réveille de son regard   à l'heure raisonnable de 10 heurs du matin.
(Sometimes the snow scraper wakes me up at 5am. It echoes all around the hof of the apartment building. Mostly though my lover wakes me up with his eyes at the reasonable hour of 10am).

 Que sont devenus vos rêves d'enfant ?
Rien.  La plupart de mes rêves d'enfance étaient tous des idées adolescentes évanescentes sur la façon dont je pensais que le monde fonctionnait.  
(Nothing. Mostly my childhood dreams were flittering juvenile ideas about how I thought the world worked).

 D'où venez-vous ?
De Melbourne en Australie (Melbourne, Australia).

 Qu'avez vous abandonné pour votre travail?
 Mes inhibitions (I left my inhibitions) 

Un petit plaisir quotidien ou non ?
Je ne choisis que de grands plaisirs et tous les jours (I only do things that are ‘big fun’, and I do them everyday)

Qu'est-ce qui vous distingue des autres artistes ?
 Ceux qui regardent mes œuvres peuvent le dire (My observers can be the judges of this).

Ou travaillez-vous et comment ?
Je travaille n'importe  où mon art m'appelle. Des lieux différents chaque jour. Je travaille à travers la lentille de ma caméra ou à travers l'écran de mon ordinateur. ( I work wherever my art takes me. Somewhere different everyday, I work though the lens of my camera or on my computer screen

Quelle musique écoutez vous en travaillant?
 C'est quelque chose dont je ne n'ai pas conscience Je ne suis pas "multi tache" lorsque je travaille. (Something I am not conscious of. I am not a ‘multi tasker’)

Quel livre aimez vous relire ?
Aucun quoique je sache que je ne voudrait jamais relire la Bible.  (None, although I know that I wouldn’t want to ever read the bible again).

Un endroit mythique pour vous ?
 L'Istande (Icelan).

De quels artistes vous sentez vous la plus proche ?
De tous les artistes qui expérimente avec la DMT (Any artists who experiment with DMT)

Qu'aimeriez-vous recevoir pour votre anniversaire ?
L'amour ( Love)


Que vous inspire la phrase de Lacan : "L'Amour c'est donner quelque chose qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas"?
Je n'aime pas cette Idéee (I don’t like this idea)

Et celle de W. Allen : "La réponse est oui mais quelle était la question ?".
« ça t'irait si je me foutais de ta gueule ? ».  (“Would it be okay if I took a piss on you?”).