Le petit interview intempestif de : EVA DUCRET 
par Jean-Paul Gavard-Perret

 

Qu’est-ce qui vous fait lever le matin ?  
Le chant des oiseaux, mes chats et la lumière . 
(Der Gesang der Vögel, meine Katzen und das Licht)

Que sont devenus vos rêves d’enfant ? 
 Beaucoup sont réalisés, des autres attendent. 
(Viele sind in Erfüllung gegangen, andere warten noch).

A quoi avez-vous renoncé ? 
 ?

D’où venez-vous ? 
Née en Suisse, mes racines en Italie, je vis en France. 
(Geboren in der Schweiz,mit Wurzeln in Italien und ich lebe in Frankreich).

Qu'avez-vous reçu en dot ?
  Le courage de me promener sur des terrains inconnus. 
(Den Mut mich auf unbekanntem Gebiet zu bewegen)

Qu'avez vous dû "plaquer" pour votre travail ?
 Pendant une longue période je n'ai pas pu réaliser mon travail artistique à mon rythme.
 (Ja, eine lange Zeit nicht in meinem Rhythmus arbeiten zu können)

Un petit plaisir - quotidien ou non ?
 Une verre du blanc le soir. 
 (Ein Glas Weisswein am Abend). 

 Qu’est-ce qui vous distingue des autres artistes ?
 Mon CV.
(Meine Autobiographie).

 Où travaillez vous et comment ?  
Au sol, au mur, sur une table, devant et dans mon atelier entouré  d`un paysage magnifique .
( Am Boden, an der Wand, am Tisch, vor und in meinem Atelier, umgeben  einer wunderbaren Landschaft)

Quelles musiques écoutez-vous en travaillant ?  
Phil Glass, Soler, Anthony and the Jhonson`s et les oiseau.  (...und die Vögel). 

Quel est le livre que vous aimez relire ?
 "Le Journal" de Max Frisch et Jean Giono, "L'homme qui plantait des arbres". 
(Die Tagebücher von Max Frisch und von Jean Giono, "der Mann mit den Bäumen").

 Quel film vous fait pleurer ? 
 J`ai oublié  le titre.
 (Ich habe den Titel vergessen).

Quand vous vous regardez dans un miroir qui voyez vous ?
  Moi, moi et uniquement moi.
 (Mich, mich und nochmals mich)

A qui n'avez-vous jamais osé écrire ?
 Cela reste mon secret . 
(Dies bleibt mein Geheimniss).

Quel(le) ville ou lieu a pour vous valeur de mythe ? 
Une petite maison isolée dans la vallée.
 (Das kleine Badhaus ganz alleine im Tal).

Quels sont les artistes dont vous vous sentez le plus proche ?  
Frida Kahlo, Paul Klee. 

Qu’aimeriez-vous recevoir pour votre anniversaire ?
Quelque chose d'utile.
(Werkzeuge). 

Que défendez-vous ? 
 La liberté d`expression. 
(Die Freiheit mich so auszudrücken wie ich will). 

Que vous inspire la phrase de Lacan : "L'Amour c'est donner quelque chose qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas"? 
 La dissipation , l’absurdité, le rien.
 (Die Verschwendung, die Sinnlosigkeit, das Nichts).

Enfin que pensez vous de celle de W. Allen : "La réponse est oui mais quelle était la question ?"  
Ne rien voir - c'est aussi une façon de vivre.
 (Blind durch die Welt zu gehen ist auch eine Art zu leben