Faces : Visages maquillés du Carnaval de Venise
de Sergio Zaccaron , Renato Pestriniero

De l'ombre surgissent des visages comme seule Venise sait en faire naître. Des visages maquillés - visages-fleurs, visages-fruits, visages-faunes -, mi-réels, mi-fantastiques, emprunts de mystère, d'arrogance, de mélancolie ou de joie, où la fantaisie dialogue avec la couleur. Car Venise est le carnaval et le carnaval est Venise. Dans cette ville magique, les visages semblent flotter sur une mer d'or : ils s'y reflètent et s'y révèlent. Sergio Zaccaron ne se contente pas de nous montrer des visages : les regards semblent pénétrer l'âme. Jeu de l'être, du paraître et de la magie, cette ronde de portraits anonymes nous parle de nous et du monde. C'est précisément en cela que ce livre est exceptionnel, loin des habituels reportages sur le " carnaval des masques ". Que le spectacle commence

» disponible sur Amazon



Le petit interview intempestif de : PASCAL AIMAR
par Jean-Paul Gavard-Perret

 

Qu’est-ce qui vous fait lever le matin ?
Un bon café

Que sont devenus vos rêves d’enfant ?
Ils sont toujours présents

A quoi avez-vous renoncé ?
A jouer au foot

D’où venez-vous ?
De la rencontre improbable d'une ovule et d'un spermatozoïde

Qu'avez-vous reçu en dote ?
le monde

Qu'avez vous dû "plaquer" pour votre travail ?
rien

Un petit plaisir - quotidien ou non ?
Trois fois par jour !

Qu’est-ce qui vous distingue des autres artistes ?
mon physique !

Où travaillez vous et comment?
Partout, en ouvrant les yeux

Quelles musiques écoutez-vous en travaillant ?
La musique du monde

Quel est le livre que vous aimez relire ?
les livres photos

Quels sont les artistes dont vous vous sentez le plus proche ?
Harry Callahan

Qu’aimeriez-vous recevoir pour votre anniversaire ?
des sourires et des rires

Que défendez-vous ? 
mes convictions

Que vous inspire la phrase de Lacan : "L'Amour c'est donner quelque chose qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas"?
Que l'on n'existe qu'au travers des autres

Et celle de W. Allen : "La réponse est oui mais quelle était la question ? »
Une autre question ?