Peter Wüthrich, My world

Catalogue de l'exposition Peter Wüthrich, My World présentée à la Fondation pour l'art contemporain Claudine et Jean-Marc Salomon.

Peter Wüthrich, né à Berne en 1962, utilise le livre comme sujet d'inspiration et matière de ses oeuvres. L'exposition My world a réuni des installations inédites et une large sélection d'oeuvres constituant la plus importante exposition du travail de l'artiste en France. » Amazon


Art-thérapie : La peinture qui guérit
Michèle Curinier

Sous la forme d'un bref récit poétique, mêlant son itinéraire à celui des personnes qu'elle accompagne, l'auteur nous initie à la pratique de l'art-thérapie, ici la peinture thérapeutique. Elle nous montre comment l'acte créateur bouscule le fondement même de l'être. Le geste nécessite une liberté intérieure qui ne peut être fabriquée par la pensée. Il s'agit d'un chemin à parcourir où les sens nous ouvrent à la créativité et à la spiritualité. Le corps, le mental et l'âme peuvent s'accorder, faisant sauter les verrous de la dualité qui nous morcellent. Si la voie thérapeutique conseille de regarder ses blessures pour mieux les surmonter, c'est en reconnaissant les forces qu'elles ont fait naître en nous, que nous pourrons guérir et retrouver la vie. C'est dans une approche multidimentionnelle de l'être humain, une approche moins fragmentée de la médecine, de la psychologie et de la spiritualité, que l'on peut retrouver la joie en nous, l'élan vital qui guérit le corps et l'esprit, conduisant à notre véritable " moi ".
» Amazon


Le petit interview intempestif de : PETER WUETHRICH
par Jean-Paul Gavard-Perret

 

 

 


Qu'est-ce qui vous fait lever le matin ?
Le matin ? le fait d'être en vie et de faire des trucs comme préparer le café, etc. et retourner à mon travail.
(...on morning? well I think to be still alife and all the other staff like preparing coffee and so, and also to go back to my work...)

Qu'avez-vous laissé tomber pour votre travail ?
Différentes choses. J'ai laissé tombéertoutes les choses inutiles de la vie.
(...I gave up many different things - lets say I gave up all the useless things in life..).

D'où venez-vous ?
De mon père et de ma mère…
(I came from my mother and father...)

Un petit plaisir quotidien ou non ?
Tous les jours, oui.
(daily, yes)

Qu'est-ce qui vous différencie des autres artistes ?
Nous sommes tous différents et en même temps tous les mêmes, je pense
(we are all different and all same at the same time, I think…).

Où travaillez-vous et comment ?
A Berne et avec un paquet d'énergie
(I work in Bern, and "how"? - with lots of energy!).

Qu'écoutez-vous en travaillant ?
Tout et rien si possible. J'aime le bon son dans n'importe quel genre.
(...all and nothing is possible - I like good sound from all directions..).

Quel livre aimez-vous relire ?

Oups… - par exemple « Lolita » de Nabokov et « Cent ans de solitude » de G. G. Marquez et d'autres aussi.
(...uff - for example... Nabokovs Lolita or Marquez's 100 years of solitude and others too..)

Qui voyez-vous dans votre miroir ?
Moi-même
(...I see myself...).

Un lieu mythique pour vous ?
J'aime les endroits calmes dans la nature (n'importe où), où je peux être seul et libre.
(...I like places in the calm nature (wherever), where I can stay alone and in freedom...).

De quels artistes vous sentez vous le plus proche ?
Duchamp et les œuvres créées par lui.
(...Duchamp......an artwork made by him... )

Que vous inspire la phrase de Lacan : "L'Amour c'est donner quelque chose qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas"?
C'est vrai ?
(...is this true?).

Et celle de W. Allen : "La réponse est oui mais quelle était la question ?"
Oui à mon tour !
(Yes again!).