GRANDS MAITRES : Marc CHAGALL
Autres artistes : cliquez ici

Marc Chagall
Ma vie

Dans « Ma vie », Chagall raconte son enfance, sa jeunesse et ses années d'apprentissage. Il va grandir dans le quartier juif de Witebsk, entre son père qui met des harengs dans la saumure et sa minuscule mère : "Je voudrais dire que c'était quelque part en elle que s'était caché mon talent, que c'est par elle que tout m'a été transmis."
Ce livre ressemble à ses tableaux. Y passent d'étranges personnages aériens, hors du temps et d'autres, bien concrets, ceux-là, qui nous émeuvent et nous font rire : le rabbin, le grand-père, la petite fiancée, les voisins, les autres peintres avec, en toile de fond, Lénine, Lounatcharski, Trotski... Car la guerre de 14 déchire l'Europe tandis qu'éclate la révolution russe. Un ouvrage poétique et tendre, qui échappe au temps.
> commandez à la FNAC



Chagall et sa famille
à Paris dans les années 1920


source : musée national Message Biblique
Marc Chagall - Nice (France)


Marc Chagall
Autoportrait (1965)



Marc Chagall
La Branche




Marc Chagall
Le violoniste bleu




Ambroise Vollard

Marchand de tableaux, Ambroise Vollard a un incroyable flair. Il accorde sa confiance à de jeunes artistes dont il achète les toiles ou à des artistes non reconnus à l'époque comme Gauguin, dont il publie les œuvres en 1894.
En 1895 il expose pour la première fois Cézanne qui a 56 ans et cette même année il forge la gloire posthume de Van Gogh en montant une des première exposition solo du maître hollandais.
C'est encore lui qui expose Picasso pour la première fois en France en 1901 alors qu'il n'a que 20 ans.
C'est encore lui qui commandera à Chagall des gouaches illustrant les Fables de La Fontaine, mais aussi et surtout des illustrations pour la Bible (1930).



Marc Chagall
" Bouquet de fleurs "


Des milliers de reproductions d'oeuvres d'art sur AllPosters.

Cliquez ici pour les posters et affiches!
posters et affiches!
Chagall a connu à peu près tous les courants de l'art moderne mais lui-même n'obéit à aucun critère d'école, de groupe ou de mouvement. Le plus souvent autour d'une figure centrale, celle du poète ou du peintre "la palette à la main", il suscite un monde de fantaisie, un univers magique, pour reprendre l'adjectif qu'André Breton emploie pour qualifier l'art de Chagall. Peut-être est-ce pour cela qu'il est souvent perçu comme un précurseur du mouvement surréaliste.

Marc Chagall est né en 1887 à Vitebsk en Biélorussie dans une famille juive hassidique.
Le mouvement hassidique, qui a vu le jour au XVIIIème siècle en Europe de l'est, insiste sur la communion joyeuse avec Dieu, en particulier par le chant et la danse. Cette influence religieuse et joyeuse est visible dans nombre de ses oeuvres.

Après ses études secondaire, il travaille dans l'atelier d'un peintre local à Vitebsk puis à Saint Pétersbourg chez le peintre Léon Bakst, à l’école Zvanseva.
C'est à cette époque qu'il rencontre, Bella Rosenfeld qui deviendra sa muse et sa femme. En 1910, le mécène Vinaver lui offre une bourse pour aller travailler à Paris.

Chagall s’installe à Paris en 1911. Il loge à la Ruche, un immeuble d'atelier d'artistes dans le quartier Montparnasse. Il est voisin de Fernand Léger, une des figures de proue du cubisme. Il rencontre Guillaume Apollinaire, André Salmon, Max Jacob et se lie avec Cendrars. Il expose au salon des Indépendants, soutenu par Delaunay, adepte de l'orphisme, une espèce de cubisme où les ronds remplacent les carrés et les rectangles. L'influence de Delaunay se retrouvera encore dans les oeuvres de Chagall réalisées plus tard pour le théâtre juif de Moscou.

En 1914, après sa première exposition personnelle organisée à Berlin à la galerie Der Strurm, Chagall retourne en Russie pour y passer quelques mois. La guerre qui éclate l'empêche de revenir à Paris.

Marc Chagall
" Ueber Witebsk "




Chagall travaille au bureau d’Economie de guerre à Petrograd. Il épouse Bella. C’est avec Bella que Chagall « qui a le cœur si plein » conjugue le bonheur et l’harmonie des sentiments partagés, les deux sont au ciel… Leur fille Ida naît en 1916.
Chagall participe à plusieurs expositions, à Moscou notamment.

La révolution éclate en 1917 et en 1918 il est nommé commissaire des Beaux Arts et directeur de la nouvelle école des Beaux Arts de Vitebsk. Il y impulse une politique novatrice et fait venir des artistes comme Malévitch un des pioniers de l'art abstrait.

Mais Chagall ne peut supporter le carcan d'une structure rigide et il démissionne moins de deux ans après sa nomination. Il s’installe à Moscou pour réaliser la décoration du théâtre Juif et les décors de plusieurs pièces d'auteurs russes. Il considèrera plus tard que ces immenses tableaux peints étaient les plus aboutis de sa période russe. Malheureusement, Chagall sera perçu comme un émigré et un traître par les soviétiques et ces chefs d'oeuvre croupiront longtemps dans les réserves de la galerie Tretiakov, un des grands musées de Moscou.

En 1922, Chagall quitte la Russie définitivement. Après un court séjour à Berlin, il revient à Paris. Il y rencontre Vollard qui lui passera régulièrement des commandes : une illustration des "Ames mortes" de Gogol , une illustration des Fables de La Fontaine, dix-neuf gouaches sur le cirque, et enfin une illustration de La Bible, travail qui ne sera achevé qu’en 1956 et qui sera publié par Tériade.

Il fait la connaissance d'André Malraux, de Maillol, de Rouault, de Vlaminck, de Bonnard...
Les "Reinhardt Galleries" à New York accueillent une première exposition de Chagall aux Etats Unis.

Marc Chagall
" Au-Dessus De La Ville " (1924)
Les amoureux Marc et Bella volent au dessus de Vitebsk


Il voyage aussi beaucoup. Palestine, Syrie et Egypte en 1931. Hollande, Angleterre, Espagne en 1932/1933. Pologne, en 1935 où il prend conscience de la montée de l’antisémitisme.

En 1937 Chagall prend la nationalité française mais en 1941, l'occupation allemande et la répression anti juive le contraignent à se réfugier aux Etats-Unis.

En 1944, sa première épouse Bella meurt.

La guerre finie, une série d’expositions lui est consacrée au MOMA de New-york et un peu partout en Europe : Paris, Amsterdam, Berne, Zurich.

1948 Chagall rentre définitivement en France en 1948. Aimé Maeght devient son marchand.
Ses techniques se diversifient : gravures, mosaïques, céramique... Il créé des vitraux pour l'église Fraumünster de Zurich, pour l'église du Saillant, pour l'église Saint-Étienne de Mayence... Il continue de peindre pour le théatre (peintures murales du Watergate Theatre de Londres). Il créé des costumes...

Marc Chagall s'installe à Vence en 1950.

Marc Chagall
" Amoureux de Vence "

En 1952, Chagall épouse Valentina Brodsky.
Il continue de voyager beaucoup: Grèce, Italie...

En 1956, il termine enfin l'illustration de La Bible que lui avait commandé Vollard. Dans la foulée il entreprend sa série du "Message biblique" qui propose un cycle décoratif relatant l’histoire biblique. Ce travail sera terminé en 1966. Chagall en fera don à l’Etat français, qui l’exposera au Louvre avant d’inaugurer en 1973 le Musée National Biblique Marc Chagall à Nice.

A la fin des années 1950, il reprend ses travaux de mosaïste et achève la décoration du baptistère de l’Eglise Notre-Dame-de-Toutes-Grâces d’Assy. Plus tard il réalisera "le message d'Ulysse" pour l’université de Nice.
Il débute sa collaboration avec Charles Marcq, maître verrier, et réalise de nouveaux vitraux, ceux de la cathédrale de Metz en 1960 et ceux de Jérusalem (Les Douze Tribus d’Israël) en 1962.

A la demande d’André Malraux, il se lance dans la décoration du plafond de l’Opéra de Paris.

Marc Chagall
Plafond de l'Opéra de Paris (détail)


photo : © Jocelyne Artigue

A la fin des années 1960, Marc Chagall quitte Vence et s’installe à Saint-Paul de Vence.
Il décore le Metropolitan Opera de New York. Zurich et Cologne présentent une rétrospective de son oeuvre. Paris fait de même, au Grand Palais et à la Bibliothèque Nationale. Le Message Biblique est présenté au Louvre. La fondation Maeght organise une exposition.
C'est la gloire.
En 1973, Marc Chagall est autorisé a fouler de nouveau sa terre natale qui l'a si profondément marqué. Il visite Moscou et Leningrad (Saint Petersbourg).
En France, il inaugure avec Malraux le Musée National Biblique de Nice.
En 1977, il devient Grand-Croix de la Légion d’Honneur.
Chagall meurt à 98 ans en 1985 à Saint-Paul-de-Vence, célèbre et reconnu dans le monde entier.

"Mon cirque se joue dans le ciel, il se joue dans les nuages parmi les chaises, il se joue dans la fenêtre où se reflète la lumière" - Marc Chagall

"Si toute vie va inévitablement vers sa fin, nous devons, durant la nôtre, la colorier d’amour et d’espoir." - Marc Chagall


Devenir partenaire
Exposer sur Arts-up

... en savoir plus

Marc Chagall
" Moi et le Village " (1911)



La danse
un des panneau du théâtre juif





Marc Chagall
" Vie Paysanne " (1925)



Marc Chagall
" Sur les toits de Paris"



Marc Chagall
" Vue de Paris "


Marc Chagall
" Nice Soleil Fleurs "


Des milliers de reproductions d'oeuvres d'art sur AllPosters.

Cliquez ici pour les posters et affiches!
posters et affiches!