GRANDS MAITRES : Claude MONET


Repères

1840 - Naissance de Claude Monet
1872 - Impression soleil levant
1883 - Installation à Giverny
1926 - Décès de Claude Monet



Célèbre pour ses études de couleur et de lumière, l'œuvre de Claude Monet, figure de proue du mouvement impressionniste, a donné au monde de l'art une dimension nouvelle.
Cet ouvrage compte 160 illustrations couleur qui racontent en beauté non seulement l'évolution de l'œuvre, mais aussi les aléas de la vie personnelle de l'artiste. Vie et œuvre prennent une dimension nouvelle grâce à l'inclusion de 30 fac-similés amovibles, pièces rares parmi lesquelles : L'acte de baptême de Monet datant de 1841 ; Une affiche de la première exposition à laquelle Monet participa en 1858 ; Une des premières caricatures dessinées par Monet ; Un extrait du cahier d'art japonais tenu par Monet ; L'acte de mariage de Monet et de sa première femme, Camille ; Une facture envoyée à Durand-Ruel, marchand d'art de Monet ; Un carnet d'études de la cathédrale de Rouen esquissée par Monet ; La lettre de Monet au ministre de l'Intérieur annonçant qu'il fait cadeau à l'État de l'Olympia, peinture d'Édouard Manet.

> disponible sur Amazon

Les Nymphéas de Claude Monet
Michel Hoog



Claude Monet s'installe en 1883 à Giverny, entre La Roche-Guyon et Vernon. À côté, passe un petit bras de l'Epte, rivière qui depuis le haut Moyen Âge constitue la frontière entre la Normandie et l'île-de-France. Le pays l'a séduit. Grâce à Monet, à ses nymphéas, à son jardin et à sa maison, Giverny sera connu du monde entier.

> disponible à la FNAC


Claude Monet
La plage de Sainte-Adresse


Claude Monet
Madame Monet et son fils



Claude Monet
Cathedrale De Rouen, Effet Du Matin



Claude Monet
Meule de foin à Giverny



Claude Monet
Au soleil sous les peupliers

Claude monet est né à Paris le 14 novembre 1840. Sa famille s'installe au Havre en Normandie quand il a cinq ans. Il y passe son enfance et son adolescence et c'est au Havre qu'il fera la connaissance des peintres Eugène Boudin et Jongkind qui seront à l'origine de sa vocation.

Il s'engage dans l'armée et sert en Algérie en 1861 mais dès 1862 il quitte l'armée pour reprendre des études d'art à Paris où il rencontre Sisley, Bazille et surtout Pierre-Auguste Renoir avec qui il gardera un lien d'amitié pendant toute sa vie.

Il admire Delacroix. Il cotoie Manet et Courbet.
Il est également influencé par Turner qu'il découvre lors de son premier voyage en Angleterre, en 1870. Il est marqué par sa façon de traiter la lumière et par ses œuvres présentant le brouillard de la Tamise.

Il tombe amoureux de Camille Doncieux, un de ses modèles qu'il épouse quelques années plus tard. Courbet est son témoin. Camille lui donne un premier fils, Jean et ils s'établissent un temps à Argenteuil où ils connaissent une période diffcile sur le plan financier. Son atelier du début est installé sur une barque. Edouard Manet en fera le thème d'un de ses tableaux:

Édouard Manet
Claude Monet et sa femme dans son studio flottant


A ses début les premières oeuvres de Monet sont, la plupart du temps, des portraits de commande, ce qui lui permet de gagner sa vie. Mais, très tôt, il se met à travailler en extérieur pour peindre les paysages de la vallée de la Seine et les bords de mer. Il aime également peindre les membres de sa famille ou d'autres personnages mais, peu à peu, ceux-ci deviendront de simples éléments de ses paysages peints pour, finalement, en disparaître tout à fait.

En 1872, il peint un paysage du Havre "Impression, soleil levant" qui va marquer son temps. Cette oeuvre, présentée lors d'une exposition collective en 1874 (dans l'ancien atelier du photographe Nadar) ne fut bien accueillie ni par le public ni par la critique. Un certain Louis Leroy journaliste au Charivari reprend le mot "impression" pour se moquer des exposants. Les artistes concernés n'en ont cure. Ils continuent d'exposer leurs oeuvres novatrices. Quelques années plus tard les peintres reprendront même à leur compte ce terme pour décrire leur style. Le mouvement impressioniste était lancé. Monet et Renoir en seront les figures de proue.

Claude Monet
Impression soleil Levant (1872)



L'impressionnisme, pour révolutionnaire qu'il ait été perçu à l'époque, ne constitue cependant pas une rupture mais plutôt l'aboutissement esthétique d'une création artistique liée à la représentation réaliste (Courbet, Millet) et naturaliste des peintres de l'Ecole de Barbizon (Daubigny, Rousseau, Troyon, Corot). Il s'attache "à l'observation de la réalité, mais il s'en éloigne de par cette impression résultant de la vision de l'artiste, attaché à saisir l'éphémère, le fugitif contenu dans une nature vivante, qui évolue sous le regard du peintre". Il donne à la lumière une importante nouvelle, en juxtaposant des touches colorées de pigments purs.

"Le motif est pour moi chose secondaire, ce que je veux reproduire, c'est ce qu'il y a entre le motif et moi".

"Ça n'est pas la lumière et l'ombre qui sont l'objet de sa peinture mais la peinture placée dans l'ombre et la lumière".


En 1876, Ernest Hoschédé, un riche collectionneur, devient l’ami bienfaiteur de Monet. Mais deux ans plus tard, c'est un Hoschédé ruiné qui s'enfuit en Belgique, abandonnant son épouse, enceinte de leur sixième enfant.
Madame Hoschedé et Madame Monet décident de passer l'été ensemble en 1878, louant une maison à Vétheuil dont Claude Monet n'est absolument pas enthousiasmé

Camille Monet accouche d'un second fils mais, tuberculeuse, elle décède quelques mois plus tard, le 5 septembre 1879. Claude Monet la peindra sur son lit de mort (voir cette oeuvre poignante ci-contre).

Monet déménage en 1883 à Giverny en Haute-Normandie. "Je suis dans le ravissement, Giverny est un pays splendide pour moi..." écrira-t-il. Il est accompagnée d'Alice Hoschedé qui décide d'aider Claude et d'élever ses deux enfants en plus de ses six enfants.

Durant les années 1880 et 1890, Monet réalise des séries sur des thèmes ou motifs des alentours de Giverny : une vingtaine de peintures de la cathédrale de Rouen et une série de peintures de meules de foin.

En 1892, Monet épousa Alice Hoschede.

Monet retourne souvent à Londres, en particulier entre 1899 et 1901. Il peindra plus d'une centaine de tableaux représentant la Tamise sous le brouillard.

Claude Monet
Effets de brouillard sur la Tamise



Alice Hoschedé meurt en 1911. Son fils Jean meurt à son tour en 1914.
Ce sont de dures épreuves pour Monet qui ne quitte quasiment plus Giverny. Il se partage entre la peinture et l'horticulture. Il aménage son jardin, son étang, son pont. Il ne recoit plus que de rares amis dont George Clemenceau qui aime se ressourcer à Giverny et qui va suggérer à Monet de reprendre le thème des nymphéas qu'il avait déjà abordé quelques années plus tôt. Cette deuxième série des nymphéas rencontrera un succès fabuleux de son vivant. Aujourd'hui chacun de ces tableaux se vend plusieurs millions d'euros. Ses glycines seront aussi repésentarives de cette époque.

Claude Monet
Nymphéas (1918)



Vers la fin de sa vie, les objets disparaîtront presque totalement de ses toiles pour ne laisser la place qu'a la lumière, la forme et la couleur. Il annonce ainsi l'art moderne du XXème siècle et l'art abstrait.

Claude Monet meurt, le 5 décembre 1926 et est enterré dans le cimetière de l'église de Giverny.

Devenir partenaire
Exposer sur Arts-up

... en savoir plus

Après l'impressionisme
DVD

> disponible chez Amazon

Claude Monet
Le jardin d'Argenteuil



Claude Monet
Les coquelicots, environs d'Argenteuil



Claude Monet
Le jardin de Monet à Vetheuil




Claude Monet
" Camille sur la plage "




Claude Monet
Camille Monet sur son lit de mort (1879)




Claude Monet
Nymphéas I (1905)



Claude Monet
Nymphéas (1916)




Cliquez ici pour les posters et affiches!
posters et affiches!