GRANDS MAITRES : Jackson POLLOCK


Repères

1912 - Naissance de Jackson Pollock
1937 - 1ère cure de désintoxication
1943 - 1ère expo solo (chez P. Guggenheim)
1950 - "One, No. 31"
1956 - Décès de Jackson Pollock

Jackson Pollock
La dissimulation de l'image
de Donald Wigal


> disponible à la FNAC


Jackson Pollock
ouvrage collectif

Un grand éditeur d'art propose des monographies de qualité qui vous permettront de découvrir les plus grands artistes à petits prix !


> disponible à la FNAC

Jackson Pollock
Guardians of the secret

Né en 1912, Jackson Pollock fut le fer de lance de l'école dite « de New York », à savoir l'expressionnisme abstrait qui s'est développé après la Seconde Guerre mondiale avec des peintres comme De Kooning, Motherwell, Newman ou Rothko. Il puise son inspiration dans l'art populaire mexicain ou l'artisanat indien et se réfère souvent à Picasso.

Pollock a vécu une enfance faite de déracinement continu (il change huit fois de domicile entre 1912 et 1928) entre une mère autoritaire et père très souvent absent. Dès 1927 on note les premiers signes d'alcoolisme et il abandonne le collège en 1928. Il se réfugie dans l'art qui lui permet d'exprimer son univers intérieur, de libérer ses angoisses et sa rage.
Il suit épidosiquement des cours de peinture d'abord à la Manual Arts High School de Los Angeles puis à l'Art Students League de New-York avec Thomas Hart Benton.
Ses premières lithographies sont éditées à partir de 1934. Il s'esaye à la sculpture et à la céramique et participe à quelques expositions-vente dans le sous-sol de la galerie Ferargil .

En 1937, il suit sa première cure de désintoxication. Il en suivra beaucoup d'autres.

Pollock se passionne pour l'art primitif et goûte les expressions rageuses et impulsives qui s'accordent à son comportement. En novembre 1941, il expose à la galerie Mc Millen en même temps que Lee Krasner, qui devient sa femme. Il fait alors la connaissance de Peggy Guggenheim qui a des amis surréalistes et une galerie à Manhattan, la Art of this Century dont il peint le mural. Elle accueille sa première exposition en solo en 1943, poursuivant ensuite par une association qui dura cinq ans, en lui versant un salaire contre des peintures et des dessins.

A partir de 1947, Pollock inaugure le dripping (projection directe de peinture sur la toile) et le pouring (peinture versée d’un pot de peinture ou s'égoutant d’un bout de bois sur la toile couchée sur le sol) . Le résultat obtenu est un entrelacs plus ou moins tortué et coloré. C'est l''originalité de cette peinture qui rendra célèbre Pollock. Rosenberg parlera d'Action painting pour souligner l'activisme et l'exubérance gestuelle du peintre en action.

Ayant sombré à nouveau dans l'alcool, et alors qu'il n'a plus rien produit durant les dernières années de sa vie, il décède dans un accident de voiture le 11 août 1956 dans la ville de Springs dans l'état de New York. Sa compagne de l'époque, Ruth Kligman, qui se trouve dans la même voiture que lui survit tandis qu'une autre amie, Edith Metzger, meurt avec lui.

Ayant vécu dans une extrême précarité durant la majeure partie de sa vie, l'ironie du sort veut qu'en novembre 2006 sa toile n°5 (1948) soit devenue l'œuvre la plus chère de tous les temps, vendue de gré à gré (en privé, sans enchères), pour la somme de 140 millions de dollars.

Pollock est aujourd'hui un mythe, célébré par une Amérique fière d’arborer un artiste capable d’égaler les grands maîtres européens.


Jackson Pollock
Convergences


Jackson Pollock
One, No. 31

En 1950, Pollock peint son fameux One: Number 31 oeuvre marquante de l'évolution de la peinture du XXe siècle.
Ce tableau annonce également le cul de sac auquel fait face Pollock dans son propre processus de création.


Devenir partenaire
Exposer sur Arts-up

... en savoir plus

Jackson Pollock
Composition



Jackson Pollock
Number 26


Jackson Pollock
Number 9


Des milliers de reproductions d'oeuvres d'art sur AllPosters.

Cliquez ici pour les posters et affiches!
posters et affiches!