STYLES et MOUVEMENTS ARTISTIQUES
ABSTRACTION LYRIQUE - ABSTRACTION POÉTIQUE



Nicolas de Staël
Abstraction lyrique

L'abstraction lyrique est un mouvement né en France juste après la deuxième guerre mondiale en réaction vis à vis du cubisme, du surréalisme ou encore de l'abstraction géométrique, cette "abstraction froide" qui était jugée comme le contraire de l'abstrait avec ses figures figures géométriques connues : rectangles, triangles, droites... L'artiste puise en lui, sans règles prédéfinies, les ressource propres à faire naître sentiments et émotions chez le spectateur.

Artistes représentatifs :
Georges Mathieu qui impose le terme d'abstraction lyrique, et à un moment de leur carrière : Jean Bazaine, Roger Bissière, Olivier Debré, Maurice Estève, Jean Fautrier, Pierre Fichet, Oscar Gauthier, Elvire Jan, Serge Poliakoff, Nicolas de Staël, Roberto Soler, Zao Wou-Ki...


Attanasio
Abstraction poétique

Dans la continuité de l’abstraction lyrique, l'abstraction poétique en propose une version onirique et poétique où l'artiste, tel Raymond Attanasio, "le passeur de lumière", exprime sans contrainte un monde intérieur.

Artistes représentatifs :
Zao Wou-ki, Alain Boullet, Raymond Attanasio, Gilles Pho

Autoportrait de Wou-ki Zao
par Wou-ki Zao et Françoise Marquet

Né à Pékin en 1921, dans une famille de grands lettrés chinois, Zao Wou-Ki passe son enfance à étudier la calligraphie, puis la peinture chinoise et occidentale à l'école des Beaux-Arts de Hang-Tcheou. Il vient à Paris en 1948 et s'installe à Montparnasse où il habite aujourd'hui, la France étant devenue son pays d'adoption. Cette autobiographie, écrite en collaboration avec son épouse Françoise Marquet, Conservateur au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, témoigne de son itinéraire de peintre, dès l'âge de quatorze ans, dans sa Chine natale, de ses rencontres exceptionnelles, notamment avec Henri Michaux, de ses amitiés parisiennes, et surtout de son inébranlable " plaisir de peindre " où se mêlent sa connaissance de la grande peinture chinoise et la découverte de l'abstraction que lui révéla le Paris des années cinquante.
>disponible sur Amazon.fr
Librairie Arts-up
en association avec Amazon

L'aventure prométhéenne de
Georges Mathieu

de Jacqueline Aimé


Si Picasso est le plus grand génie de la première moitié du XXe siècle, Mathieu est le plus grand génie de la seconde moitié du siècle ", a écrit, récemment, un critique. Jacqueline Aimé le considère à la lumière de cette étude comme un révolutionnaire en art et dans les idées. N'est-il pas, à travers " l'Abstraction lyrique " dont il est l'inventeur, l'artiste fondateur d'une nouvelle histoire de la peinture ? En effet, sa révolution sémantique qu'il a créée en 1947 est d'une importance considérable par rapport à celle de Brunelleschi. Son postulat, " le signe précède sa signification, met en cause toute l'histoire de l'art, rendant caduque toute l'influence gréco-latine, mais aussi médiévale, renaissante, contemporaine et tout ce qui le précède. " Son itinéraire constitue une Odyssée spirituelle de très haute envergure, ayant atteint les rives de la Création pure, comme ce livre le révèle.

Biographie de l'auteur
Jacqueline Aimé a eu pour maître le célèbre astrologue André Barbault. Elle a participé à sa collection Zodiaque, aux éditions du Seuil. Devenue astrologue et écrivain, elle a publié une dizaine d'ouvrages.

> disponible sur Amazon