STYLES et MOUVEMENTS ARTISTIQUES
ART CONCRET


Max Bill : Octagon, 1976


AllPosters


L'Art concret est aussi apparenté au mouvement de l'abstraction géométrique. La notion d’art concret fut introduite vers 1930 par l'artiste hollandais Theo van Doesburg : peinture concrète et non abstraite, parce que rien n’est plus concret, plus réel qu’une ligne, qu’une couleur, qu’une surface.
Le plus souvent chaque élément est déterminé par des règles simples : composition à base orthogonale, formes minimales, couleurs généralement primaires et complémentaires posées en aplats, sans modulation. C'est aussi un certain refus de tout expressionnisme et la reconnaissance de la valeur de l’objet pour ce qu’il est matériellement sans valeur symbolique et uniquement pour ses qualités plastiques.

Artistes représentatifs :

Max Bill, Andreas Christen, Graeser, Loewensberg, Lohse, Nelly Rudin, Theo van Doesburg, Carlo Vivarelli.


Thèmes proches : minimalisme - néoplasticisme



Theo van Doesburg

Librairie Arts-up
en association avec Amazon

Horizontales verticales : Seules
de Philippe Houillon



Publié par Theo van Doesburg en 1930, le manifeste de l'art Concret s'est imposé progressivement comme l'une des sources essentielles d'une nouvelle esthétique. Celle-ci se caractérise par le rejet de la composition comprise comme une série de choix subjectifs. Par la suite, en Europe comme aux États-Unis, de très nombreux artistes de l'art non-figuratif et géométrique devaient, par des voies distinctes, confirmer la pertinence de ces intuitions. Ce livre explore les conséquences de cette radicalisation de l'art contemporain depuis une cinquantaine d'années, à travers la généralisation d'un certain type de constructions : les œuvres élaborées uniquement sur des systèmes de subdivisions verticales ou horizontales. Il démontre qu'au-delà de sa grande rigueur conceptuelle, la définition de l'art concret proposait aux artistes une nouvelle forme de liberté.


> disponible sur Amazon