Styles et mouvements artistiques
DADAÏSME


Le mouvement Dada du début du XXème siècle entendait ridiculiser toutes les formes d'art traditionnelles et contemporaines en sortant des voies conventionnelles. Les Dadaistes produisaient des oeuvres nihilistes, voire cynique, en réaction avec les valeurs morales de l'époque et ils recherchaient la plus grande liberté de créativité pour laquelle ils utilisèrent tous les matériaux et formes disponibles.
Par ailleurs les dadaistes entendaient exprimer leur révolte contre l'ordre bourgeois, les massacres de la guerre et l'esthétique académique. L'art est utilisé comme un instrument de subversion pour transformer la vie, combattre la folie des hommes et les réconcilier avec l'ordre naturel.
Beaucoup de dadaistes sont devenus par la suite des surréalistes. Le dadaisme a également eu une influence sur le Pop'Art.

Artistes représentatifs :
Jean Arp, Marcel Duchamp, Max Ernst, George Grosz , Raoul Hausmann, Hannah Höch , Francis Picabia , Man Ray, Kurt Schwitters, Sophie Taeuber-Arp


"L'urinoir"
de Marcel Duchamp

L'Urinoir, dénommée officiellement « Fountain » est une œuvre caractéristique du mouvement dada. C'est un urinoir, en faïence blanche recouverte de glaçure céramique et de peinture.


reproduction disponible chez Allposters

Allposters
Man Ray
Noire Blanche (1926)
Du dadaïsme au surréalisme

"Un visage couché, un masque debout ; l’un est blanc, l’autre noir. Est-ce la rencontre des cultures ? C’est en tout cas un jeu des contraires auquel Man Ray s’est prêté. Produit dans l’effervescence artistique de l’entre-deux-guerres à Paris, Noire et blanche de Man Ray est un classique de la photographie. En même temps, cette image est contemporaine des avant-gardes historiques, et du surréalisme en particulier. Aussi l’art de l’objet, le masque africain, la construction et la mise en scène, qui rappellent que Man Ray est aussi peintre et cinéaste, et la sophistication de la pose font de Noire et blanche, une photographie féconde et efficace, dans l’une des périodes artistiques les plus toniques du siècle dernier".
Alexandre Castant

Max Ernst
Was Fur Ein Vogel Bist Du ?

George Grosz
Maladie d'amour (1916)

Librairie Arts-up
en association avec Amazon

Dada : Libertin & libertaire
de Giovanni Lista


Imprévisible, débordant, révolutionnaire, dérangeant, impertinent, étroitement lié au futurisme dont cependant il se départit, le mouvement Dada, d'où sera issu le surréalisme, est "officiellement" fondé en 1916 par Hugo Ball à Zurich. Le mouvement se ramifie en France, aux États-Unis, en Allemagne et en Italie. Revendiquant une totale et inaliénable indépendance d'esprit, Dada s'empare de toutes les formes d'expression - collage, peinture, sculpture, photographie, danse, théâtre, musique, littérature, poésie -, exploite toutes les recherches des avant-gardes qui l'ont précédé pour les mettre au service d'une créativité foisonnante jusqu'à l'exploration des domaines du non-sens et de l'absurde.
Originaires de différents pays, les dadaïstes donnent au mouvement un caractère multiforme et cosmopolite. Si le point commun entre les groupes dada est la provocation, les choix formels et le message qu'ils délivrent varient d'un pays à l'autre. Deux grands courants se forment ; un esprit "libertin" domine Dada français, sous-tendu par le rejet de toute valeur imposée et par la présence lancinante d'un discours sur Éros, l'effacement de l'identité sexuelle ; Alors qu'en Allemagne, le mouvement dada est qualifié de "libertaire" en raison d'un ancrage plus important dans l'activisme idéologique.
Spécialiste reconnu des avant-gardes, Giovanni Lista propose dans cet ouvrage une étude appronfondie de Dada et des différents groupes qui l'ont composé, donnant un éclairage nouveau sur un mouvement qui a profondément métamorphosé la vie artistique et culturelle du XXe siècle. Un dictionnaire des dadaïstes, comportant 204 entrées, complète cet ouvrage en apportant, à travers une biographie détaillée de chacun des protagonistes du mouvement, des informations jusque-là inédites.


> disponible sur Amazon