Styles et mouvements artistiques
DIVIONNISME ou POINTILLISME


Le divisionnisme ou pointillisme (ou encore néo-impressionnisme) est une technique de peinture, née en France à la fin du XIXème siècle.
Elle consiste à peindre de petits points ou de petites touches de couleurs primaires pour générer les couleurs secondaire et faire apparaître le motif d'ensemble.
C'est, Georges Seurat qui met au point cette technique au début des années 1880. Il est bientôt rejoint par Paul Signac qui devient le plus ardent propagandiste du Divisionnisme .
Paul Signac se caractérise par le parallélisme qu'il fait entre la musique et la peinture. Ses tableaux étaient numérotés en Opus !

Artistes représentatifs :
Georges Seurat, Paul Signac, Henri-Edmond Cross



Georges Seurat
Un dimanche après-midi à la Grande Jatte (1884 - 1886)

Ce grand tableau (206x305cm) peut être considéré comme l'oeuvre fondatrice du Divisionnisme. Il fut exposé à la dernière exposition de groupe des Impressionnistes de 1886 où Pissarro imposa Seurat et Paul Signac contre la volonté de Monet, Renoir, Sisley et Caillebotte qui se retirèrent de l'exposition.
Seurat, dont l'oeuvre artistique personnelle est considérable, devait décéder d'une diphtérie en 1891, à l'âge de seulement 32 ans.


Paul Signac
Les Andelys - La Berge(1886)
Henri Edmond Cross
Le lac du bois de Boulogne (1889)




Librairie Arts-up
en association avec Amazon

Seurat
de Madeleine Perdrilla


L'oeuvre de Georges Seurat (1859-1891), qui s'accomplit en moins de quinze années, apparaît comme l'une des plus importantes de l'histoire de l'art moderne : non seulement par le renouvellement de la syntaxe picturale qu'elle opère à la suite de l'Impressionnisme, mais aussi par la description d'un monde encore peu présent dans la peinture, celui de la petite-bourgeoisie urbaine observée dans ses loisirs. Cependant, à l'encontre de Toulouse-Lautrec ou de Degas, Seurat tient toujours son sujet à distance et, si humble qu'il soit, lui confère une grandeur qui rappelle l'art des Egyptiens ou celui de Pierro della Francesca. Au lieu de réduire l'apport de Seurat à l'élaboration d'un système fermé, cet ouvrage montre que l'importance de ce peintre tient à la nouveauté de la vision qu'il propose des paysages et des êtres. Car si le divisionnisme, qu'il inventa, ne fut qu'une étape relativement brève sur le chemin qui allait rapidement conduire la peinture vers l'abstraction, cette vision indiquait génialement de nouvelles voies à la figuration pour après.

> disponible sur Amazon