STYLES et MOUVEMENTS ARTISTIQUES
Le ROCOCO


Le Rococo (ou rocaille) est un mouvement artistique touchant principalement la peinture et l'architecture, qui fait suite au Baroque et qui se caractérise par un enrichissement décoratif particulièrement chargé. Les couleurs sont joyeuses.Roses, verts et jaunes abondent dans des compositions frivoles et d’une surprenante légèreté, rejetant la symétrie et estompant les lignes droites. La grande peinture décorative disparaît au profit de la peinture de chevalet. Les personnages, réels ou imaginaires sont idéalisés.

Le style Rococo a surtout été populaire au XVIIIème siècle, en particulier en France jusqu'à la révolution de 1789 et en Allemagne.
Le terme Rococo lui-même (qui entra en usage en 1730) est dérivé du mot « rocaille » provenant des ornementations imitant les rochers et les pierres naturelles. Parmi les artistes les plus représentatifs de cette période, on peut citer François Boucher, Jean- Baptiste Tiepolo qui fait le lien avec le Haut Baroque et surtout Jean Antoine Watteau qui, au delà de l'apparente frivolité des ses thèmes fut un très grand artiste.
Les toiles de Watteau reflètent l’influence des grands maîtres flamands, notamment de Rubens, et des Vénitiens. Mais l’artiste il y ajoute une certaine étrangeté par son goût des rendus vaporeux, la sensualité de sa palette et ses figures énigmatiques. Il est le peintre des réceptions mondaines de plein air, les fameuses « fêtes galantes », dont le chef-d’œuvre emblématique est Le Pèlerinage à l’île de Cythère, toile mélancolique et mystérieuse. Parmi ses autres sujets de prédilection figurent également les clowns et les personnages de la commedia dell’arte. Watteau meurt de la tuberculose en 1721, âgé de 37 ans. Ses œuvres influenceront les impressionnistes et feront l’admiration des poètes, en particulier de Baudelaire et de Verlaine.

Artistes représentatifs :
François Boucher, Jean-Antoine Watteau, Giovanni Battista Tiepolo, Jean Pillement et pour une part de son œuvre Jean-Honoré Fragonard

Jean Antoine Watteau
L'embarquement pour Cythère (1717)

Francois Boucher
La cage d'oiseaux (1763)

Jean Antoine Watteau
Gilles (1718-1719)

Jean-Honoré Fragonard
Le Swing (1766)

Jean Antoine Watteau
Acteurs de la commedia dell’arte (1718-1719)

Librairie Arts-up
en association avec Amazon

Watteau et la fête galante
ouvrage collectif


« Watteau fut par excellence le peintre de l’esprit et de l’amour, le peintre des fêtes galantes », écrivait à la fin du XIXe siècle le critique Arsène Houssaye. Pourtant, noces champêtres, bambochades, bals, mascarades et autres réjouissances trouvent leurs sources iconographiques dans des traditions anciennes remontant au Moyen-Âge courtois et à la Renaissance. L’œuvre de Watteau fait écho aux tableaux des maîtres hollandais et flamands tels que Ostade et Teniers, tout aussi bien qu’aux pastorales vénitiennes de Titien et Campagnola. Cette synthèse allait contribuer à l’émergence de l’élégance novatrice du rococo français. Comment interpréter ce genre rendu mythique par les historiens de l’art ? Ces œuvres reflètent autant les réalités d’une époque, la vie de cour sous Louis XIV et la Régence, qu’elles renvoient à une vision utopique, voire fantasmatique de l’existence.

> disponible sur Amazon